YAYOI KUSAMA : FAIRE D’UNE DIFFÉRENCE UNE FORCE

Cette femme est tellement inspirante, elle décrit et partage son univers en couleur, beau, sans retenue. Et si nous osions en faire autant, une clé de notre épanouissement.

 

 

Retrouvez cette vidéo ici sur YouTube et de nombreuses autres sur notre chaîne.

Nos enseignements majeurs

 

Yayoi Kusama, ou comment faire d’une différence une force.

 

La différence pour nous est toujours une véritable source d’inspiration et cette artiste japonaise, Yayoi Kusama (alors, on espère qu on n’écorche pas trop son nom), c’est une femme qui nous inspire.

 

Elle est née en 1929, donc une année de crise s’il en est. Et c’est une femme qui, dans les années 50, est partie vivre à New York et a très vite rencontré le succès. Et dans les années 70, elle est revenue définitivement au Japon.

 

Et vraiment, son histoire, elle est absolument fabuleuse, absolument magnifique et on voulait la partager avec vous.

Et au-delà de cela, se dire aussi « Qu’est ce qu’on en retient, nous, dans notre vie d’entrepreneur ? »

 

Et vous allez découvrir son histoire à travers ces quelques images qu’on va vous présenter.

 

Il faut savoir que Yayoi Kusama, à partir de 1977, a commencé à vivre dans un hôpital psychiatrique à Tokyo où, finalement, elle était hébergée la plupart de son temps mais elle disposait quand même d’un studio dans la rue en face où il y avait ses équipes et où elle allait, je crois, peindre 2 heures par jour.

 

Ce qu’il faut savoir, c’est que c’est une artiste qui a développé une passion pour la peinture. Et finalement, elle utilise ses psychoses, ses angoisses pour créer des œuvres. Et elle dit faire de l’art psychosomatique.

 

Et donc elle transforme finalement sa contrainte qui est de dire « J’ai des névroses, j’ai des angoisses. Quelque part, je suis malade ».

 

Et elle transforme ça en opportunité incroyable qui est un art fantastique.

 

Et finalement, elle reproduit des centaines et des milliers d’exemplaires de tout ce qui l’effraie.

 

Et ses motifs de prédilection, ses véritables névroses, ce sont ces petits ronds que l’on voit partout.

Ce sont des pois, des petits pois qu’elle répète à l’infini.

 

Et elle dit elle-même que ses pois s’inspirent de visions qu’elle a eue pendant son enfance.

 

Et pour elle, il y a une phrase qu’on aime bien, elle dit « Ma vie est un pois perdu parmi des milliers d’autres pois ».

Et c’est intéressant parce que finalement, c’est sa formulation à elle pour dire qu’on n’est qu’un individu parmi d’autres.

 

Alors, en cela, on est dans une approche typique de la culture japonaise qui est beaucoup moins individualiste que la culture occidentale.

 

Mais tout son travail repose sur des visions qu’elle a eue enfant et sur cette reproduction à l’infini de petits pois qui, au-delà de l’expression artistique, ont aussi une symbolique psychologique, voire même identitaire.

 

Donc le premier enseignement et qui nous permet de nous élever et qui j’espère, va vous élever, c’est qu’elle, elle avait un rêve.

 

Elle s’était promis qu’un jour, elle serait connue du monde entier par ses créations parce qu’elle adorait l’art et parce qu’elle voulait démontrer que, malgré sa maladie, elle pouvait avoir une énergie incroyable.

 

Et bien elle a réussi à le faire et je crois qu’on peut tous réussir à faire cela.

 

Le deuxième volet, c’est d’être vraiment déterminé, c’est-à-dire que depuis le début, elle savait exactement ce qu’elle voulait accomplir. Et elle a été d’une détermination totale, de tous les instants.

 

Et c’était d’autant plus compliqué qu’elle était issue d’un environnement provincial japonais, ce qui rendait quasi-impossible le fait d’arriver à une telle position de star dans son pays et dans le monde entier.
Donc la détermination, je pense que c’est un deuxième enseignement qu’elle nous livre et qui doit nous inspirer dans notre vie d’entrepreneur.

 

Le troisième enseignement, c’est que finalement, on peut repousser les frontières.

Elle a créé la Kusama Company au final, qui l’aide à vendre ses créations au travers de vêtements. C’était une autre volonté qu’elle avait.

 

Donc, au-delà de son art, elle est encore allée plus loin dans l’expression, dans la diffusion de cet art et notamment par les vêtements.

 

Et ce qui est incroyable pour nous, c’est que finalement, elle est dans un espace un peu fractal parce qu’elle utilise le point et d’un point, elle en fait un chef-d’œuvre.

 

Donc peut-être que ça nous fait réfléchir.

Quel serait un peu notre point à nous qu’on pourrait éventuellement démultiplier pour aussi faire notre chef-d’œuvre ?

 

Donc, ayons des rêves, soyons déterminés et repoussons sans cesse nos limites.

 

À très bientôt.

 


 

COACHS, EXPERTS, CONSULTANTS :

Vous en avez assez d’un business en dents de scie ?

Découvrez, dans l’Étude de Cas que nous vous offrons, comment identifier vos axes d’accélération et développer une activité jusqu’à 100K€ /an → Cliquez ici

 

Si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez vous agiliser (DG, projets, manager) et amplifier votre réussite en sécurisant vos acquis, contactez-nous.

 


 

C’EST CADEAU !

Découvrez nos 2 dernières conférences en ligne :

– Réussir en tant que dirigeant ou entrepreneur sans passer à côté de sa vie → Cliquez ici

– 3 Leviers Business contre-intuitifs validés par les neurosciences → Cliquez là

 


Le 3/04/19

0 commentaire(s)

Newsletter

Soyez invité à nos événements, à lire nos articles inspirants, à participer à notre R&D