RÉSISTANCE AU CHANGEMENT : comment remédier à la faille n°1 du cerveau

La résistance au changement, vaste sujet qui touche un jour ou l’autre toutes les entreprises.

 

 

Retrouvez cette vidéo ici sur YouTube et de nombreuses autres sur notre chaîne.

Nos enseignements majeurs

 

La résistance au changement, vaste sujet.

 

Aujourd’hui, on voulait vous parler du cerveau et notamment partager avec vous ce qui constitue la première faille de notre cerveau.

 

Et en fait, cette première faille, on la garde mais depuis très, très longtemps.

 

Elle est ancrée dans notre cerveau et vous allez comprendre qu’on peut bien évidemment déjouer cela pour obtenir des résultats supérieurs.

 

Donc, vous savez probablement maintenant que nous sommes passionnés de neurosciences.

 

Ce qu’il faut comprendre, c’est que nous avons quasiment le même cerveau que l’homme il y a 70 000 ans, donc même si notre quotidien n’a plus rien à voir avec le quotidien de l’homme et de la femme des cavernes, finalement notre cerveau réagit avec ce même patrimoine, avec cette même culture, avec ces mêmes réflexes qu’à une époque où on pouvait croiser un mammouth en sortant de son lieu d’habitation.

 

Et donc, comprendre cela, c’est comprendre finalement une partie des réactions qui nous échappent au quotidien.

 

Cette faille-là, vous l’avez compris, c’est la survie. Qu’est ce que ça veut dire, la survie ?

 

La survie, quelque part, c’est une mission inconsciente qui a été confiée à notre cerveau pour nous protéger finalement d’une mort, pour nous protéger des autres, pour nous protéger d’un environnement, pour nous protéger de l’extérieur, donc la mission, finalement, qu’a reçu le cerveau, c’est d’abord de nous protéger, c’est-à-dire de nous maintenir en vie.

 

Donc, quand on a compris ça, on a compris que quelques phénomènes se passent pour nous bloquer dans plein de choses.

 

Et finalement, nous, on accompagne des entreprises, des dirigeants au quotidien et on se rend compte, on arrive à la conclusion que l’on n’est pas égaux face au changement et globalement, tout changement, quel que soit notre éducation, quelle que soit notre histoire, quel que soit notre quotidien, tout changement finalement est source, à un moment ou à un autre, de peur.

 

Pourquoi ?
Parce que dès que l’on souhaite changer, le cerveau reptilien, qui est le cerveau le plus ancien entre guillemets dans l’évolution de l’espèce,
ce cerveau reptilien, lui, son job, c’est de faire en sorte que rien ne change.

 

Donc, dès qu’on est dans une configuration où on sort de notre zone de confort, où on plonge dans la piscine d’un monde un peu inconnu,
on va dans le grand bassin, finalement, le cerveau reptilien s’agite et dit, envoie ce message très précis, et dit « non non, ne change rien, n’y va pas, ça pourrait être terrible, surtout, ne pas y aller, « surtout, ne rien changer ».

 

Et donc, ça explique, finalement, que dès que nous sommes en situation de devoir changer, nous pouvons être freinés par cette partie inconsciente qui est animée par le cerveau reptilien.

 

Alors, pour dépasser cela, on va vous donner une petite méthode en 3 points qui est assez utile et assez efficace.

 

Le premier point, c’est de dire : comment je pourrais nommer cette peur ?

Donc il faut identifier cette peur, cette peur de ne pas réaliser du business ou cette peur de ne pas faire cette formation ou ce blocage
qui n’est même pas une peur mais juste, mécaniquement, « j’arrive pas à y aller », « je sais pas pourquoi ». Essayez de nommer.

Qu’est-ce que vous n’arrivez pas à faire ou quelles sont vos peurs ? Premier point.

 

Une fois que vous avez nommé ces peurs, la deuxième étape consiste à prendre l’inverse de cette peur-là, c’est à dire par exemple, « si je fais cette formation, oh là là, ça va rompre avec mes habitudes. »

 

Non ! Cette formation, c’est génial.

Cette formation, c’est de l’abondance pour moi.

Cette formation, c’est un apprentissage qui va me permettre de progresser dans mon business ou qui va me permettre d’avoir un meilleur salaire, qui va me permettre d’être meilleur, d’être plus joyeux.

 

Ça veut dire quoi ? Ça veut dire qu’on est en train de construire une autoroute neuronale.

 

Ça, vous devez vous le répéter au moins pendant 21 jours et l’idée, c’est de se le répéter encore plus longtemps que ça, au moins une fois par jour pendant 21 jours.

 

Répétez-vous la même chose : « c’est génial, c’est super, c’est waou !! », tout ce que vous voulez parce qu’on crée une autoroute neuronale, c’est-à-dire qu’on créé un chemin et on enlève le chemin de la peur, d’accord ?

 

Et le troisième point, qui est une méthode aussi qui est très efficace mais là, pour le coup, faut être un tout petit peu plus aguerri mais on vous la donne aussi, c’est que dès que vous sentez la peur, par exemple vous voulez faire une formation, vous voulez trouver un coach ou vous voulez tenter une action, et bien ne réfléchissez pas. Agissez avant 5 secondes.

 

Par exemple, on vous invite au cinéma ou on vous invite à tester une nouvelle action de business, et bien avant 5 secondes, prenez la décision
oui ! J’y vais. Ne laissez pas la possibilité à votre cerveau d’atteindre 5 secondes parce qu’au bout de 5 secondes, c’est là où l’esprit cartésien et l’esprit reptilien vont vous donner toutes les peurs nécessaires pour ne pas le faire.

 

Donc, vous pouvez un peu court-circuiter votre cerveau, vous avez 5 secondes, et une fois ces 5 secondes passées, alors là, vous rentrez dans la mécanique « gnagnagna, t’as peur mais t’as des raisons de ne pas y aller, mais oui, regarde… »

 

Non ! 5 secondes, je décide.

 

Voilà et pour résumer donc, comprenez que :

  • 1 : le cerveau qui est le nôtre aujourd’hui fonctionne comme celui de l’homme et de la femme il y a 70 000 ans.
  • 2: comprenez aussi que face au changement, ce cerveau, et notamment le cerveau reptilien, va s’agiter pour que rien ne change.
  • 3 : et enfin, prenez ce réflexe de déjouer ce cerveau reptilien en agissant très concrètement et notamment sur cette durée, ces 5 secondes, qui vont vous mettre en configuration d’être plus fort que le cerveau reptilien.

 

Voilà ce qu’on voulait partager avec vous aujourd’hui.

 

Et pour tous ceux qui seraient déjà tentés de nous poser la question « Est-ce que c’est pareil chez les hommes et chez les femmes ? », oui bien sûr puisque c’est un cerveau reptilien qui est de l’espèce humaine. Bien sûr qu’il y aura peut-être des réponses différentes mais oui, ça marche pareil.

 

A très bientôt.

 


 

COACHS, EXPERTS, CONSULTANTS :

Vous en avez assez d’un business en dents de scie ?

Découvrez, dans l’Étude de Cas que nous vous offrons, comment identifier vos axes d’accélération et développer une activité jusqu’à 100K€ /an → Cliquez ici

 

Si vous êtes une entreprise et que vous souhaitez vous agiliser (DG, projets, manager) et amplifier votre réussite en sécurisant vos acquis, contactez-nous.

 


 

C’EST CADEAU !

Découvrez nos 2 dernières conférences en ligne :

– Réussir en tant que dirigeant ou entrepreneur sans passer à côté de sa vie → Cliquez ici

– 3 Leviers Business contre-intuitifs validés par les neurosciences → Cliquez là

 


Le 19/07/18

0 commentaire(s)

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

à propos du blog

Un blog à l’image de Lumerys, résolument humain, résolument ouvert, résolument agile. contactez-nous

Inscrivez-vous

Newsletter

Twitter

@ lumerys
Tout est dit, rien à rajouter 😇 https://t.co/eSzybETonq
11 months ago
@ lumerys
SCRUM, agilité en entreprise, méthodes agiles... Vous en avez probablement déjà entendu parler mais certains d'ent… https://t.co/LPiDqw72tI
11 months ago

Newsletter

Soyez invité à nos événements, à lire nos articles inspirants, à participer à notre R&D