15 CONSEILS NUTRITION ONT CHANGÉ MA SANTÉ

30 juillet 2020

Sébastien vous donne 15 conseils nutrition qui ont grandement amélioré sa santé et sa digestion au quotidien.

 

 

Retrouvez cette vidéo ici sur YouTube et de nombreuses autres sur notre chaîne.

NOS ENSEIGNEMENTS

 

Aujourd’hui, j’aimerais vous parler d’un sujet qui me touche qui est la nutrition et l’alimentation.

 

En gros, mieux s’alimenter = mieux vivre.

 

Dans les périodes de stress notamment parce que cette vidéo est tournée en période de COVID mais dans toute période de stress, nous avons besoin de faire attention à notre alimentation car dans les temps qui sont plus modernes :

  1. nous sommes de plus en plus stressés et nous sommes de plus en plus soumis à l’acide puisque le stress génère de l’acide en nous,
  2. la nutrition qui a changé (puisqu’on mange moins frais, moins cru) a densifié encore le niveau d’acide ce qui fait que l’acidité génère des maux mentaux et des maux physiques, créé des maladies.

 

Alors la médecine a progressé mais en même temps, notre corps est soumis à plus rude épreuve.

 

Et j’aimerais partager cette expérience où finalement, moi j’ai eu des problèmes de foie, de digestion, depuis 30 ans et un jour, j’ai compris que je pouvais changer mon alimentation (j’ai mis du temps).

 

Et en allant voir un naturopathe, j’ai compris que je pouvais changer mon alimentation.

 

Et depuis, il m’a suivi depuis quelques années, j’ai complètement revu mon alimentation.

 

Je suis pas encore à la perfection, mais j’ai bien revu les choses et ça a changé du tout au tout ma digestion et le rapport à mon foie.

 

Et donc je voulais partager avec vous 15 conseils que j’ai mis en application + 3 recettes très simples à préparer.

 

Je vous encourage quand même à voir un naturopathe, un diététicien ou un nutritionniste évidemment pour vous faire conseiller par un professionnel.

 

Et peut-être que ça pourra vous aider à retrouver plus de sérénité mentale, physique, plus d’efficacité aussi dans vos journées, plus productif, c’est-à-dire qu’on peut faire plus de choses en moins de temps, ce qui nous permet de regagner du temps pour les loisirs notamment.

 

Donc la nutrition est clé.

 

Même si vous n’avez jamais senti le besoin, il se peut que votre corps soit à rude épreuve sans que vous le sachiez, et l’aider à mieux gérer la situation, avoir moins d’acidité dans votre corps va vous permettre de regagner même en sommeil, va vous permettre de regagner en énergie.

 

Voilà, c’est parti !

 

Alors il se trouve que moi, déjà, je suis en jeûne séquentiel.  Ça veut dire que j’ai décidé de sauter un repas par jour.

 

J’ai décidé de sauter le matin parce que c’était le plus facile pour moi parce que le midi, c’est plutôt un repas avec mon associée ou avec des clients ; et le soir, c’est plutôt un repas de famille.

 

Donc le matin, comme j’ai moins de temps, notamment pour accompagner mon fils à l’école, j’ai décidé de sauter ce repas.

 

Bien sûr, personne n’est obligé de faire de régime séquentiel.

 

J’ai décidé pour laisser au moins 13 à 14 heures de repos après mon dernier repas, c’est-à-dire le soir, laisser du repos à mon corps pour le laisser faire ce dont il a besoin.

 

Pourquoi ? Parce que la digestion requiert beaucoup d’énergie, et donc en enlève au cerveau et aux autres organes.

 

Donc plus vous mangez lourd, plus vous avez des temps de digestion importants, et donc plus une grande partie de l’énergie est utilisée par ça.

 

Mais bien sûr, vous n’êtes pas obligé de faire un régime séquentiel.

 

Si le sujet vous intéresse, je vous invite à livre le livre du Docteur Saldmann.

 

Le premier point que j’ai envie d’aborder avec vous (hormis ce régime séquentiel), c’est de diminuer tous les produits industriels, transformés.

 

Ils sont souvent transformés chimiquement et utilisent des ingrédients pas forcément présents dans la nature ou qui ont été mélangés d’une certaine manière.

 

Moi par exemple, le matin, j’ai aussi arrêté de manger le matin parce que je mangeais beaucoup de brioche. Tout ça, ce sont des produits transformés.

 

Et ça m’empêche pas d’être gourmand de temps en temps et d’en manger mais au moins, le matin, je sais que ce n’est plus un rituel de mal manger.

 

Le deuxième point essentiel, c’est de diminuer le sucre, déjà de proscrire le sucre blanc.

 

Alors il se trouve que quand vous achetez souvent des pâtisseries, même chez de très bons pâtissiers, souvent c’est du sucre blanc parce qu’ils n’ont pas encore appris à utiliser d’autres sucres parce que les textures sont pas les mêmes.

 

Mais globalement, hormis ça, j’ai arrêté le sucre blanc. Je n’ai que du sucre de canne.

 

Donc diminuez le sucre, très, très, très important.

 

Le cancer est notamment lié à la présence d’une surprépondérance de sucre.

 

Et globalement, le sucre est une addiction plus forte que les drogues, donc diminuez le sucre très fortement.

 

Abolir le sucre blanc et essayer de diminuer la dose de sucre.

 

Par exemple, avant, j’en mettais dans mon thé. Je n’en mets plus du tout. De même, je ne mange plus de yaourts (donc ça, je vais vous expliquer ça après).

 

Mais globalement, j’ai diminué ma dose de sucre, ce qui est très, très important.

 

Idem, j’ai stoppé une grande partie de ma consommation de pain (même si parfois au restaurant, ça m’arrive de craquer).

 

Mais surtout, évitez le pain blanc car c’est de la farine qui a été transformée aussi.

 

Et si vraiment vous pouvez pas vous passer de pain, préférez le pain complet car il utilise une farine complète, non transformée, plus brune que blanche.

 

Et du coup, ça vous évitera de subir des conséquences négatives pour votre organisme.

 

Mais si vous pouvez même diminuer un peu le pain, c’est très bien aussi.

 

À l’identique, le conseil suivant, c’est d’acheter aussi des pâtes complètes et de diminuer la consommation de pâtes normales (je dis bien diminuer car des études montrent qu’il faut pas manger que des pâtes complètes non plus).

 

Donc moi, ce que je fais, c’est qu’en gros, 8 fois sur 10, c’est des pâtes complètes et puis 1 ou 2 fois sur 10, je m’autorise des pâtes normales pour être sûr que je garde un équilibre quand même des choses, n’étant pas sûr que le full complet soit l’idéal.

 

Quelque chose qui a changé aussi ma manière de digérer et qui m’a redonné beaucoup d’énergie, c’est de stopper complètement les produits laitiers (je mangeais des yaourts à tous les repas).

 

Il se trouve que c’est un conditionnement, c’est une croyance qu’il faut un dessert. On nous a toujours dit entrée / plat / dessert.

 

Je ne prends plus de dessert, hormis quand je prends une petite pâtisserie ce qui m’arrive à l’heure du goûter, même quand je travaille, mais d’un bon pâtissier.

 

Mais je ne prends plus de dessert et a fortiori, je ne prends plus de produits laitiers, hormis le week-end quelquefois, du fromage parce que j’adore le fromage, donc ça a été un peu dur pour moi de stopper le fromage.

 

J’ai même arrêté de penser qu’il me fallait un dessert. Je n’ai plus besoin de dessert.

 

Le dessert devient un peu la petite cerise sur le gâteau quand j’en ai envie.

 

Donc les produits laitiers, surtout de vache, même si j’adore les vaches et les agriculteurs, ça génère beaucoup d’acidité.

 

Et moi qui étais en trop plein d’acidité, j’ai dû arrêter complètement les produits laitiers, même si j’adore ça.

 

Ça veut pas dire que vous, vous devez arrêter. Je vous donne juste ce que moi, j’ai fait parce que j’avais trop d’acidité en moi. Et cette acidose provoquait des problèmes de santé.

 

Et il se peut que vous en ayez sans le savoir. Donc peut-être diminuez un petit peu les laitages.

 

Je vous dis pas de complètement stopper, ou alors de temps en temps mangez par exemple un laitage de brebis, qui est un petit peu différent d’un produit laitier de vache.

 

Ensuite, pour diminuer l’acidité, c’est aussi diminuer certains légumes, fruits acidifiants ou à coque.

 

Par exemple, les tomates (que j’adore) sont très acides.

 

Donc pareil : j’en mange mais j’en mange quand c’est des très très bonnes tomates, c’est-à-dire quand c’est des tomates moyennes, qui n’ont plus de goût, je n’en mange plus.

 

Ça ne sert à rien donc je ne mange pas de la tomate pour manger de la tomate.

 

Je mange de la tomate quand y en a des super bonnes, notamment quand je vais dans le sud. Ma famille me faisais des bonnes tomates.

Là oui, ça donne envie d’en manger.

 

Pareil, j’ai arrêté le jus d’orange, j’ai arrêté l’orange et le pamplemousse.

 

Le jus d’orange au lever, ça peut être un carnage parce que tout de suite, vous envoyez une grosse dose d’acidité dans votre corps.

 

Donc ça remplit votre réserve d’acidité, comme les kiwis.

 

Bien sûr, tout ça donne de l’énergie, mais ça remplit votre réservoir d’acidité.

 

Et je vous promets qu’on peut regagner de l’énergie sans aucun jus d’orange. Il peut y avoir des compléments alimentaires.

C’est important d’avoir de la vitamine.

 

Le jus d’orange donne de la vitamine C mais vous pouvez l’avoir autrement, notamment.

 

Donc faire attention, si vous avez tendance à stresser beaucoup, parce que le premier responsable de l’acidité, c’est le stress.

 

Donc si vous stressez beaucoup et qu’en plus, vous prenez du jus d’orange, là ça augmente votre niveau de stress, donc ça baisse le niveau de confiance en vous, ça baisse votre efficacité, ça baisse votre épanouissement.

 

Vous pouvez mettre quelques gouttes de jus de citron dans de l’eau parce que le citron peut se transformer en basique, ça, c’est pas un problème.

 

Mais attention à ne pas boire des quantités de jus d’orange ou de café, car oui, pour le café, c’est la même chose. C’est très acide.

 

Donc, faites attention aux fruits, aux légumes que vous mangez. Renseignez-vous. Y a tout ce qu’il faut sur Internet pour ne pas manger trop trop acide.

 

Et y a des fruits que vous pouvez par contre privilégier que sont la banane, la pomme, la poire, la pêche qui sont plutôt des aliments basiques, donc qui viennent diminuer le taux d’acidité et qui sont très très bons.

 

Le septième point qui est très simple que j’aimerais partager avec vous, c’est de démarrer votre journée, au moment du lever, avec un verre d’eau chaude. enfin tiède, chaude.

 

L’idée, c’est que plutôt que de démarrer justement avec un jus d’orange ou un café qui vous sont peut-être indispensables, même un thé noir (un thé noir, c’est très acide), démarrez avec un verre d’eau chaude et 20 minutes après, commencez votre petit déjeuner pour juste réveiller votre corps et ne pas commencer à le stresser.

 

C’est un stress que vous n’allez peut-être pas voir ou ressentir, mais cela va impacter votre corps qui va se dire « Ah !! On m’envoie plein d’acidité. Il faut que je la gère ».

 

Et il se trouve que dans les temps anciens, y avait beaucoup moins d’acidité. On marchait beaucoup. On était beaucoup plus en mouvement.

 

Dans les sociétés modernes, on est beaucoup moins en mouvement donc on élimine moins le stress tout simplement.

 

Donc on l’accumule, on l’accumule. C’est ça qui crée toutes les maladies modernes qu’on peut avoir : Alzheimer, les cancers…

 

Donc, démarrez avec de l’eau chaude pour démarrer en douceur. Indiquez à votre corps que vous avez compris.

 

Le huitième point, c’est que moi, j’ai dû stopper les viandes rouges.

 

Alors, quand je dis stopper, j’en mange peut-être encore une fois par mois, mais j’ai stoppé les viandes rouges puisque les viandes rouges sont très très acides, difficiles à digérer mais très très acides par ailleurs.

 

J’ai privilégié du poulet bio parce que dans le poulet, il peut y avoir des antibiotiques.

 

Donc j’essaye d’avoir du très bon poulet. Je privilégie des viandes blanches. Ça peut être un tout petit peu de veau.

 

Mais globalement, j’ai nettement diminué ma consommation de viande, quasiment stoppé et je m’en porte pas plus mal.

 

Y a des très bonne viandes et j’en conviens mais il faut que ça devienne un plaisir.

 

Donc évidemment, quand y en a chez mes parents, j’en mange parce que j’en mange jamais Donc je suis pas végétarien mais j’ai vraiment diminué ma consommation de viande rouge.

 

Ça aussi, ça a été un point déterminant dans mon alimentation.

 

Neuvième point : vous allez peut-être pas l’aimer mais c’est le registre de la boisson et de l’alcool.

 

J’ai vraiment diminué ma consommation d’alcool.

 

Alors, j’étais prêt un grand buveur mais il faut savoir que le champagne est très acide. Il faut savoir que le vin blanc est très acide.

 

Donc déjà, maintenant, quand je bois, je ne bois que du vin rouge, hormis :

  • dans des fêtes s’il y a du bon champagne ou du bon vin blanc
  • de temps en temps avec un client ou mon associée.

 

Mais à part ça, j’ai arrêté les bières et les cidres. Je n’en ai plus besoin en fait.

 

Et de temps en temps, si j’ai besoin, je me sors une petite bouteille de vin rouge et je la finis même pas.

 

Donc diminuez votre consommation d’alcool et surtout en période de stress, et surtout en période de crise parce que ce qui se passe en fait, en réalité, c’est que quand on est stressé, on a tendance à manger en surabondance, on a tendance à de plus en plus mal manger alors que c’est là où il faudrait faire le plus attention.

 

Donc on augmente notre acidité dans l’alimentation et en plus, on augmente notre stress. C’est donc la pire des situations.

 

Alors que dans les périodes de stress, je ne dois surtout pas compenser sur la nourriture.

Je peux essayer de faire plus de sport.

Je peux faire plus de méditation, plus de cohérence cardiaque, plus de yoga.

Et je fais très très attention à ma nourriture.

 

Ça veut pas dire que je me fais pas plaisir de temps en temps, mais ce sont des plaisirs un peu contrôlés.

 

Et je trouve des moyens de regagner du plaisir et de l’énergie.

 

Sinon, je compense mais je compense au mauvais endroit.

 

Dixième point : diminuez les graisses car elles sont difficiles à digérer.

 

Donc, au repas du midi, si vous travaillez l’après-midi, c’est un carnage parce que pendant deux heures, vous êtes en digestion.

 

Il faut savoir que toute l’énergie qui est dans votre ventre à ce moment-là pour digérer, elle est pas mise à disposition de votre cerveau, elle est pas mise à disposition des autres organes.

 

Donc vous allez réfléchir moins vite. Votre cerveau va prendre des raccourcis parce qu’il n’aura pas assez d’énergie pour réfléchir pleinement. Donc il va vous donner des petites solutions rapides pour vous contenter, mais ce ne sera jamais les meilleures solutions et décisions.

 

Donc apprenez à alléger vos repas en termes de graisse.

 

Ne mangez pas trop gras, ni le midi, ni le soir, ni jamais.

 

Il nous faut des graisses, c’est pas le problème, mais ne mangez pas trop gras.

 

Donc attention au fromage fondu, à tout le gras de certains confits.

 

Faites aussi attention aux associations que vous faites.

 

On peut bien sûr mettre un peu d’huile d’olive, très bien pour cuisiner.

 

Vous pouvez aussi privilégier la cuisson à la vapeur (c’est très très bon), ou même les aliments crus (je vais en reparler).

 

Après, vous agrémentez ça d’épices. Y a tout un tas d’épices (curcuma, curry, paprika, plein d’épices asiatiques et africaines) qui sont super bonnes.

 

Donc privilégiez les épices qui vont donner du goût à vos plats.

Il n’y aura plus besoin d’autant saler.

Il n’y aura plus besoin d’autant poivrer.

Et il n’y aura plus besoin d’autant d’huile aussi.

 

Donc, diminuez les graisses.

 

Vous allez voir que vous allez regagner :

  1. en confort mental parce que vous allez vous sentir bien de pas avoir mangé trop gras,
  2. et surtout vous allez regagner en énergie ici, qui va être libérée vers votre cerveau et vers les autres organes. Et vous allez être plus en forme.

 

Le onzième point, vous avez vite le comprendre, c’est diminuer les boissons gazeuses.

 

Le coca, l’orangina, etc. sont des boissons très sucrées, très acides qui dégomment votre ventre.

 

Vous vous souvenez de cette vidéo où on met un Mentos dans du coca ? Peut-être que c’est ce genre de réaction qui se produit à l’intérieur ans votre estomac.

 

Donc abolissez ces boissons gazeuses sucrées, ultra sucrées qui vont vous faire un Schmilblick à l’intérieur de votre ventre, qui vont détruire une partie de votre santé.

 

Et c’est pas du tout bon pour avoir cette pleine d’énergie et ce plein contrôle de son bien-être en fait.

 

De l’eau, l’eau, c’est très bien.

 

Moi, je bois beaucoup de thé et de tisane (thé vert ou tisane).

 

Pourquoi le thé vert ? Parce que c’est beaucoup moins acide que le thé noir (pourtant, j’adore le thé noir).

 

Mais buvez du thé vert ou de la tisane, en faisant toutefois attention au thé vert, qui peut éliminer aussi le fer.

 

Donc pas trop de thé vert : mixez tisane et thé vert.

 

Et pour moi, ça me fait des petites pauses sympas entre deux exercices, entre deux clients.

C’est ma petite pause. C’est mon moment de réconfort. C’est agréable.

 

Le seul aliment sur lequel je ne déroge pas, c’est le chocolat. J’ai pas réussi à m’en passer.

 

Mais c’est du chocolat noir à très fort pourcentage, donc où y a très peu de sucres.

Et si c’est du sucre, c’est du sucre de canne à l’intérieur puisque je n’achète pas du chocolat (ou très rarement) avec du sucre blanc.

 

Donc je peux quand même me faire plaisir mais ce sont des plaisirs contrôlés.

 

Et un petit carré, ça fait pas de mal pour se redonner un petit coup au moral parfois, et pour se donner de l’entrain à faire les choses.

 

Douzième point, c’est de diminuer le sel.

 

Bien sûr, on a besoin d’un peu de sel, et surtout si vous êtes sportif car vous l’éliminez beaucoup en courant.

 

Mais salez moins. Les légumes par exemple, quand on les cuit, y a quasiment pas besoin de sel si on a des épices.

 

Et même sans épices, c’est très bon parce qu’on retrouve le vrai goût du légume en fait.

 

Pourquoi saler ? Pour donner du goût. Mais pourquoi donner du goût si je retrouve un autre goût ?

 

C’est un goût différent. Il faut apprendre à aimer.

 

C’est comme boire de l’eau chaude.

Au démarrage, l’eau chaude, c’est pas très bon.

Mais maintenant, je pourrais boire de l’eau chaude ou du thé.

 

Si les clients par exemple chez qui je vais avec Marylise n’ont pas de thé, je leur dis « Est-ce que vous avez de l’eau chaude ? ».

Ils me disent « Bah oui. Mais vous allez voir de l’eau chaude ? ».

 

Bah oui, c’est bon l’eau chaude, en fait.  J’ai quasiment même pas besoin de mettre du thé à l’intérieur.

 

C’est un peu plus agréable, j’avoue, mais l’eau chaude me va très bien.

 

Donc apprenez à saler moins. Ça va être un peu difficile au démarrage mais ensuite, vous allez pouvoir vous en passer de plus en plus.

 

Et il faut savoir qu’il y a beaucoup de maladies cardiovasculaires qui sont liées au trop fort sel.

 

Et peut-être pour conclure, ce treizième point, c’est préférer les produits crus de temps en temps si vous pouvez.

 

De la salade, même de la carotte, du concombre, de la courgette, du brocoli, du chou-fleur : tout un tas de produits crus qu’on peut manger vraiment comme ça.

 

Je sais pas si vous avez déjà testé mais ça se mange.

 

Et en les mangeant crus, ils gardent toutes leurs vitamines et toutes leurs propriétés (alors que quand on les cuit, ils en perdent, donc c’est dommage).

 

La carotte, juste manger une carotte comme ça quand on a faim, ça remplit l’estomac et en même temps, on a mangé quelque chose de bon.

 

Et préférez le frais. Si c’est pas cru, au moins préférez le frais.

 

Plutôt que d’acheter des trucs congelés, plutôt que d’acheter des produits qui sont déjà tout préparés, préparez-les.

Achetez-vous une bonne salade plutôt qu’un sachet en plastique.

 

Alors parfois, j’ai la flemme comme tout le monde. J’achète de la salade en sachet plastique.

 

Mais de plus en plus, il s’agit d’acheter des produits frais que je prépare moi-même. Donc c’est très important le frais, » voilà, et pas les conserves, et pas les boîtes.

 

À présent, voici mes 3 recettes.

 

Recette n°1 : une soupe

  1. Vous mettez des oignons que vous faites roussir.
  2. Vous ajoutez les courgettes.
  3. Ensuite, les pommes de terre.
  4. Vous faites un peu roussir aussi, cuire un petit peu.
  5. Vous pouvez mettre de la carotte, du curry, du poivre, etc., d’autres légumes si vous en avez.
  6. Vous laissez ensuite cuire à peu près 15 minutes.
  7. Vous recouvrez d’eau ensuite 15 minutes et vous laissez cuire encore.
  8. Vous broyez.

 

Comme ça, vous avez la soupe pour la semaine et en plus, ça remplit le ventre.

 

Y a plein de nutriments et vous n’avez plus besoin de manger d’autres choses.

 

Recette n°2

 

Quand vous avez faim vers 11h ou 16h, plutôt que de manger des gâteaux ou d’autres charcuteries, vous pouvez vous faire un petit bol de bananes coupées en petites tranches que vous mélangez avec :

  • du sarrasin flake (comme du corn flake mais avec du sarrasin à la place),
  • de la purée d’amande blanche parce qu’elle est plus facile à digérer que la complète,
  • un peu d’huile de caméline, éventuellement, pour lier le tout,
  • éventuellement du miel (l’après-midi plutôt que le matin).

 

Vous mélangez tout ça et ça vous fait un bon bol. Je peux vous dire qu’après ça, vous n’aurez plus faim.

 

Recette n°3

 

Quand je veux me faire plaisir aussi ou rompre le jeûne séquentiel, je peux me faire un un jus dans le mixeur avec :

  • de la banane,
  • de la pêche si j’en ai,
  • de la purée d’amande,
  • des poires,
  • des pommes,
  • des dates ou des figues si j’en ai,
  • un peu de jus de coco éventuellement ou de lait d’amande,
  • un peu de gingembre en poudre ou de cannelle.

 

Je me fais un bon verre qui me remplit le ventre. C’est super bon et je n’ai pas besoin de manger d’autres choses.

 

Donc vous voyez, il y a des recettes très simples. Vous en trouverez une multitude sur Internet.

 

La nutrition et la micronutrition sont des sujets passionnants tant ils peuvent nous redonner de l’énergie, tant ils peuvent nous redonner de la confiance en nous juste parce que nous apportons de bien belles choses à notre corps.

 

Nous redynamisons même les cellules plutôt que de les appauvrir et la place qui est diminuée dans la digestion est redonnée aux autres organes et au mental.

 

Donc vous pouvez avoir des décisions plus fermes, plus grandes, être beaucoup plus efficace.

Bref, cela a des atouts indéniables et incroyables.

 

Encore une fois, allez voir des professionnels de santé, par exemple un naturopathe, un diététicien ou un micronutritionniste.

 

Ils vous apprendront tout ça et ce sera personnalisé, ce qui est le plus important.

 

À très bientôt.

 

 


 

ENTREPRENEURS INDÉPENDANTS (coachs, experts, thérapeutes…) :
Découvrez notre Étude de Cas « Comment ne plus avoir peur de vous vendre avec un prix à la hauteur de votre talent ».
https://go.lumerys.com/entrepreneur

 

DIRIGEANTS :
Changez d’échelle en réinventant la gouvernance de votre entreprise. Misez sur de nouveaux modèles business, humain et organisationnel.
https://go.lumerys.com/dirigeant

 


marylise & sébastien

0 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Coaching gratuit

Recevez votre coaching vidéo

et des conseils business réguliers et actionnables.

Données confidentielles
Confidentialité | Mentions légales

MERCI !

Votre coaching arrivera dans votre boîte e-mail d'ici quelques minutes. Si vous ne le voyez pas, regardez dans le dossier Spam ou Promotions.

marylise & sébastien

Abonnez-vous à nos vidéos

Une nouvelle vidéo le mercredi

Youtube