DEVENIR PLUS EFFICACE GRÂCE À LA LOI DE PARETO

27 septembre 2018

Découvrez en quoi cet économiste sociologue peut vous aider à optimiser l’utilisation de votre temps.

 

 

Retrouvez cette vidéo ici sur YouTube et de nombreuses autres sur notre chaîne.

Nos enseignements majeurs

 

Comment devenir plus efficace grâce à la loi de Pareto ?

 

Alors il se trouve qu’on entend beaucoup parler de la loi de Pareto, ou méthode de Pareto ou loi des 80/20, des 20/80.
Voilà, tout un tas de vocabulaire pour parler de la même chose.

 

Il se trouve que Pareto, c’est un économiste sociologue qui a élaboré une théorie en remarquant ce qui pouvait se passer dans l’univers, dans les lois physiques, dans le business. Il a émis une théorie dont Marylise va vous ébaucher le plan.

 

Et le principe de Pareto, il est très simple et je pense que vous le vivez quand vous lancez un projet ou quand vous êtes sur un sujet qui vous tient à cœur dans votre business.

 

Ce principe de Pareto est le suivant : on dépense 20% d’énergie, donc d’énergie disponible par exemple sur un projet, pour générer 80% des résultats.

 

Vous savez, quand on amorce un nouveau sujet par exemple, on sent qu’on « dépote », c’est-à-dire qu’on sent que les choses avancent, qu’on est comme dans un flux.

 

Et on se retourne et on se dit « Mais en si peu de temps, j’ai déjà réalisé tant de choses ».

 

Et cette loi de Pareto théorise cette proportion selon laquelle en 20% de temps, on aurait déjà réussi à accomplir 80% de ce qu’on avait à accomplir.

 

Mais il y a l’inverse bien sûr, qui est le pendant de ces 20/80.

Alors nous, c’est ce qu’on appelle le Pareto inversé.

 

Le Pareto inversé, on en parle très peu mais finalement, c’est vraiment l’envers, c’est-à-dire c’est ce qu’on appelle les 80/20, c’est-à-dire qu’une fois que j’ai bien réussi à mettre 20% de mon énergie pour 80% du résultat, j’ai l’impression d’avoir été vite.

 

Et donc j’ai l’impression que je n’ai plus qu’à terminer le projet, terminer la tâche. Sauf qu’à ce moment-là, il va se passer quelque chose d’incroyable, c’est que pour terminer les 20% qui manquent, je vais y passer 80% de mon temps.

 

Donc ça, c’est une grande source d’inefficacité.

 

Et donc nous, on se pose toujours la question et on pose toujours la question aux entrepreneurs et dirigeants qu’on accompagne, c’est « à quel moment vous avez atteint 80% de votre objectif ? », parce qu’à ce moment-là, il faut vraiment bien jauger et juger s’il est important et s’il est nécessaire d’aller plus loin parce que je risque d’y consommer beaucoup, beaucoup de temps.

 

Donc à ce moment-là vient une notion qu’on aime bien (et) qui est le Produit Minimum Viable, c’est-à-dire quel est le produit minimum, le service minimum, la fonctionnalité minimum que je peux lancer ?

 

Viable, qui va marcher parce que si je vais au-delà, si j’essaye de tenir compte d’attentes supérieures, si j’essaye d’aller vers plus de perfection,
je risque :

  • 1. de perdre du temps,
  • 2. peut-être que ce sera même pas perçu par le client ou l’utilisateur final.

 

Donc, attention à ne pas perdre ce temps qui n’est jamais retrouvé puisque le temps, c’est la denrée la plus rare.

 

Et pour compléter ce que disait Sébastien finalement, cette loi de Pareto pose (la) question de) notre relation à la perfection, c’est-à-dire qu’on a été programmé, en tout cas, une certaine génération, plusieurs générations, on a été programmé pour être ou pour viser la perfection.

 

Et finalement, cette loi de Pareto nous encourage pas, contrairement à ce qu’on pourrait croire, à faire crado mais nous encourage à peut-être poser des limites et à ne pas rechercher cette perfection qui, de toute façon, est vaine.  Donc voilà ce que je voulais dire pour compléter.

 

Et nous, ce qu’on aime bien faire, c’est de se dire (que) finalement, si on appliquait Pareto à l’échelle d’une journée, c’est-à-dire que si tous les matins, on se disait « si ma journée n’avait que 2 heures, qu’est-ce que je ferais ? À quoi je consacrerais mon temps ?.

 

Donc, finalement, utiliser Pareto au quotidien, c’est se dire « dans les 2 heures de temps que j’ai disponibles, si tenté qu’elles soient les seules disponibles pour cette journée à venir, qu’est-ce que je ferais absolument, de façon incontournable, sur les 2 heures qu’il me reste ou les 2 heures que j’ai et uniquement, ces 2 heures-là ? »

 

Et quand on réagit au quotidien avec Pareto, quand on prend cette habitude d’utiliser Pareto, finalement, on raisonne par la valeur et on arrive à fonctionner sans laisser aux autres la main sur notre agenda.

 

Donc, je pense que c’est intéressant, au-delà de cette loi de Pareto qui peut être un peu fumeuse parfois ou un peu théorique, de se dire « comment je l’applique dans mon quotidien ? ».

 

Et peut-être pour terminer, on sait que Pareto peut s’appliquer à tout élément, quasiment, de notre vie et de notre business.

 

Posez-vous la question des 20% de mon temps pour 80 % du résultat. Et avant de faire toute chose, posez-vous cette question-là, c’est-à-dire le minimum de temps que vous allez pouvoir passer pour le maximum d’efficacité et d’impact.

 

Si vous vous posez cette question-là chaque jour, chaque mois, chaque année, je pense que vous allez gagner des poches de temps considérables.

 

Et bien sûr, en tant que dirigeant, en tant qu’entrepreneur, vous travaillez peut-être avec des partenaires, avec des équipes.

 

N’hésitez pas à les challenger régulièrement, en leur disant « OK. Là, tu m’as présenté le très gros projet, mais comment je peux juste passer
20% du temps pour 80% d’impact ».

 

Au début, ils vont vous regarder avec des yeux comme ça. Et puis finalement, ça va devenir un réflexe de dire « OK.

 

Je travaille le minimum de temps pour le maximum d’impact et j’essaie de m’arrêter là. Je regarde ce qui se passe. Et si c’est bien, je peux ensuite améliorer le projet ».

 

Ça sert à rien d’en faire un très gros si je ne connais pas l’impact tout de suite du petit que j’aurais pu lancer.

 

Voilà ce qu’on avait à vous dire sur Pareto.

 

Peut être qu’on va vous faire un petit récap.

  • 80/20 ou 20/80 : si chaque jour, vous commencez votre journée en vous disant « si je n’ai que 2 heures, à quoi vais-je consacrer ces 2 heures de façon absolue ? »
  • « comment je peux impliquer toutes mes équipes, toutes les personnes dans mon entourage sur ce 20% / 80% ? ».

 

À très vite.

 


 

ENTREPRENEURS INDÉPENDANTS (coachs, experts, thérapeutes…) :
Découvrez notre Étude de Cas « Comment ne plus avoir peur de vous vendre avec un prix à la hauteur de votre talent ».
https://go.lumerys.com/entrepreneur

 

DIRIGEANTS :
Changez d’échelle en réinventant la gouvernance de votre entreprise. Misez sur de nouveaux modèles business, humain et organisationnel.
https://go.lumerys.com/dirigeant

 


marylise & sébastien

0 Commentaire(s)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Articles similaires

Bien-être au travail - 3 ASTUCES POUR BIEN DORMIR

Puissance - BIEN PARLER EN PUBLIC [3 ASTUCES]

Devenir plus efficace et productif - VIE PRO / VIE PERSO : TROUVER L’ÉQUILIBRE

Réussir et avoir du succès - 6 CLÉS POUR APPRENDRE ET RÉUSSIR PLUS VITE

Coaching gratuit

Recevez votre coaching vidéo

et des conseils business réguliers et actionnables.

Vos données ne sont ni revendues, ni échangées.
Confidentialité - Mentions légales

MERCI !

Votre coaching gratuit vous attend dans votre boîte e-mail. Si vous ne trouvez pas le mail, pensez à regarder dans le dossier Spam ou Promotions.

marylise & sébastien

Abonnez-vous à nos vidéos

Une nouvelle vidéo tous les mercredis

Youtube